AQUANARIA PARTICIPE À LA PREMIÈRE DE CAMÍ LLIURE, LE FILM SUR LA VIE DE RAÜL BALAM RUSCALLEDA, AU FESTIVAL DE CINEMA DE SAINT SEBASTIEN 2020

By: Aquanaria,
28 septembre, 2020

Le 24 septembre dernier est sorti le film Camí Lliure, basé sur la vie de Raül Balam Ruscalleda, fils de Carme Ruscalleda, la femme avec le plus d’étoiles Michelin au monde. Ce film, de genre documentaire, a participé à la section Culinary Zinema du Festival de cinéma de Saint Sébastien 2020. Camí lliure d’Angel Parra, produit par Pedro Peira, est un film dont le tournage a duré deux ans.

Aquanaria a assisté à la première et au délicieux dîner qui a suivi, préparé par le chef du Basque Culinary Center, qui a commencé par un bluffant tartare de bar Aquanaria. Pedro Peira, lors du discours précédant la projection du film, a tenu à remercier Aquanaria pour notre soutien.

RAÜL BALAM, CHEF DE MOMENTS

Raül n’a pas eu une vie facile. Pendant des années il s’est battu contre ses troubles d’addiction à l’alcool et aux drogues et maintenant il a voulu en parler dans ce film, afin de, comme il l’avoue lui-même, sensibiliser à un problème que subissent beaucoup de gens et donc adresser un message d’espoir puisque, avec la thérapie appropriée, il est possible de mener à nouveau une vie remplie. Camí lluire, ne raconte pas que la vie de Raül, mais aussi s’étend à l’histoire de sa famille, marquée par le dévouement au restaurant trois étoiles San Pau, notamment de la part de ses parents, Carme et Toni. C’est un film proche, émotionnel et positif.

Lorsque ses parents ont pris la décision de fermer le San Pau, Raül a décidé lui-même de lancer son propre projet à la tête du restaurant du Hotel Mandarín Oriental, comptant toujours sur le soutien et les conseils de sa mère. A l’heure actuelle, ce restaurant a déjà deux étoiles Michelin. Sa cuisine est basée sur la gastronomie catalane avec une grande influence japonaise.

TARTARE DE BAR AQUANARIA

Raül Balam a préparé un tartare en s’inspirant de l’esqueixada de bacalao, un plat typique catalan,où la morue a été remplacée par le bar Aquanaria qui, d’après le chef, grâce à sa texture et graisse infiltrée est idéal pour rendre le plat très succulent. Le bar bien nettoyé est coupé en dés avec un couteau et puis mélangé avec des légumes tels que l’oignon, le poivron, la ciboulette ou les olives. Ensuite il est dressé sur une base de moutarde verte et recouvert d’un voile d’épinards. Ces caractéristiques que Raül met en évidence sont, sans aucun doute, déterminées par le lieu où ces poissons se développent et habitent:les eaux agitées et oxygénées de l’Océan Atlantique.

Le résultat est un plat à la fois beau et savoureux qui représente un poisson nageant dans la mer.

Ce plat est servi dans le Basque Culinary Center et a été préparé avec l’aide d’étudiants enthousiastes de cette prestigieuse institution.

L’ENGAGEMENT AQUANARIA

La gastronomie fait partie de la culture d’un pays comme le cinéma, l’art, la littérature…et une preuve évidente de cette réalité est la section Culinary Zinema du festival de cinéma de Saint Sébastien.

equipo de Camí lliure

Nous sommes très reconnaissants envers toute l’équipe à Festimanía pour nous avoir fait confiance au cours de cette initiative, envers la famille Balam-Ruscalleda, surtout à Raül, et aussi envers le Basque Culinary Center pour la superbe organisation du dîner.

L’engagement d’Aquanaria est de continuer à soutenir la culture, notamment lorsqu’elle va de pair avec la gastronomie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *